Rechercher
  • Flavie Stevens

Déséquilibre hormonal : causes et symptômes.

L’équilibre hormonal est un sujet de plus un plus discuté. En effet, on considère qu’au vu de nos modes de vie actuels (stress, pollution, alimentation industriel,…), le nombre de personnes subissant des symptômes d’un déséquilibre du système endocrinien ne fait qu’augmenter.


Heureusement, lorsque le trouble fonctionnel est pris à temps, la naturopathie, grâce à sa prise en charge de la personne dans sa globalité et ses nombreux outils naturels, peut favoriser le retour à un équilibre de manière douce et adaptée.


Qu’est-ce qu’un déséquilibre hormonal ?

Les hormones sont des molécules, fabriquées par certains de nos organes (thyroïde, pancréas, ovaires et testicules,...) pour jouer les messagers dans le corps. Elles viennent stimuler des cellules, ralentir d’autres, augmenter la production d’une enzyme, diminuer la sécrétion d’une protéine,… Tout cela dans le but de réguler le fonctionnement de notre organisme. Ce mécanisme est très complexe car les hormones interagissent souvent entre elles et avec d’autres molécules. C’est pourquoi, lorsqu’un déséquilibre a lieu, on assiste à des réactions en cascade.


Le fonctionnement des hormones peut être comparé à un mécanisme de montre suisse : la trajectoire de chaque pièce est fine et précise et intervient avec les autres. Il est donc tout à fait normal de réaliser que rééquilibrer un système aussi complexe peut prendre du temps. Soyez bienveillant·e avec votre corps.


Bien que les taux d’hormones fluctuent au cours de la vie (puberté, grossesse, ménopause,…) et même d’une journée (stress, activité physique, rythme circadien,…), il arrive que la quantité d’une hormone (ou plusieurs) présente dans le corps ne soit pas adéquate. C’est alors que les soucis surviennent.


Symptômes d’un déséquilibre hormonal

Les symptômes d’un déséquilibre hormonal peuvent être très variés et vont dépendre des hormones impactées. Pour simplifier, je vais les catégoriser grossièrement en hormones sexuelles, hormones thyroïdiennes et surrénaliennes et hormones digestives. Il est important de garder en tête que même si un symptôme se rapporte à une de ces catégories, les autres hormones peuvent avoir un impact sur ce déséquilibre.


1. Déséquilibre des hormones sexuelles :


- Hyperœstrogénie : syndrome prémenstruel avec crampes dans le bas ventre, douleurs au niveau des seins, déséquilibre du poids et de l'appétit, métabolisme ralenti, acné, risque de développer certaines maladies comme l'endométriose ou le cancer du sein, ...


- Manque d’œstrogènes : troubles de la fertilité, libido en baisse, humeurs changeantes, irrégularités menstruelles, ...


Lire l'article sur le syndrome prémenstruel.


- Hyperandrogénie : pilosité abondante, Syndrome des Ovaires PolyKystiques, déséquilibre du cycle menstruel, acné à l'ovulation, ...


- Manque de testostérone : troubles érectiles, baisse de libido, humeurs changeantes, fatigue, prise de poids et perte de masse musculaire, ...


2. Déséquilibre des hormones thyroïdiennes et surrénaliennes :


- Hypothyroïdie : ralentissement du métabolisme, prise de poids ou difficulté à en perdre, perte de cheveux, fatigue, tendance à la déprime, maux de tête, troubles digestifs, cycles irréguliers, ...


- Hyperthyroïdie : accélération du métabolisme, perte de poids inexpliquée, irritabilité et nervosité, rythme cardiaque accéléré, troubles du sommeil, ...


- Fatigue surrénalienne : fatigue profonde, courbatures et douleurs disparates, anxiété, tendance à la déprime voire dépression, troubles du sommeil, ...


3. Déséquilibre des hormones digestives :


- Insulino-résistance : hyperglycémies fréquentes, fatigue, prise de poids, diabète, troubles de l'appétit, ...


Cet article n'a pas la prétention d'être exhaustif et ne remplace en aucun cas le diagnostic d'un·e médecin !


Causes d'un déséquilibre hormonal

De nombreux facteurs influencent constamment nos taux d'hormones. De manière physiologique, des fluctuations s'opèrent lors de certains changements comme la puberté, la ménopause ou encore l'andropause.


L'hérédité influence aussi notre organisme. Ainsi, si un membre de notre famille souffre d'un déséquilibre hormonal, les chances que nous en souffrions aussi sont augmentées. N'oubliez tout de même pas que l'épigénétisme a montré qu'en fonction de nos habitudes de vie et comportement, nous pouvons influencé l'expression de certains gènes.


Une exposition importante aux perturbateurs endocriniens risque, comme son nom l'indique, de perturber les messages des hormones endocrines. Ils sont presque omniprésents dans nos vie (eau du robinet, produits de soin du corps et d'entretien, emballages en plastique, ...) mais essayer de diminuer notre exposition est essentiel.


Si, au travers d'une alimentation déséquilibrée et ne correspondant pas à nos besoins, nous n'apportons pas à l'organisme les macro et micro-nutriments dont il a besoin pour fabriquer les hormones, il est évident qu'un déséquilibre risque de se créer.


Nous l'avons vu, toutes les hormones entrent en relation les unes avec les autres. La surproduction de l'une d'entre elle risque donc de déséquilibrer le reste des messages. C'est par exemple le cas lorsque nous stressons : le stress produit du cortisol et sur le long terme, il peut influencer la santé des surrénales, les productions du pancréas et l'équilibre de la thyroïde. Trouver des façons de gérer son stress est primordial lors d'un déséquilibre hormonal.


Quelques pistes

Il est évident que la priorité sera de trouver la cause du déséquilibre hormonal pour l'éradiquer. Comme écrit plus haut, la gestion du stress est une étape inévitable lorsqu'on souhaite retrouver la pleine santé. Ensuite, l'alimentation jouant un rôle important, il sera aussi essentiel de l'adapter en fonction des besoins et de possibles carences. Si celles-ci étaient trop profondes, l'utilisation de compléments alimentaires pourrait s'avérer nécessaire.


La nature est si bien faite qu'elle a aussi mis à notre disposition des plantes qui soutiennent le rééquilibrage hormonal : les plantes adaptogènes. Il en existe plusieurs et chacune comporte ses spécificités mais leur point commun est de favoriser l'adaptation au stress en équilibrant les messages hormonaux.


Conclusion

Il est clair qu'au vu de la complexité du système endocrinien, il n'est pas aisé de solutionner un déséquilibre hormonal. Mais ce n'est pas pour autant une fatalité. Des remèdes naturels existent et lorsqu'ils sont utilisés à bon escient peuvent être très efficaces. Pour cela, je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner.


Si vous souhaitez aller plus loin et obtenir une approche personnalisée, n'hésitez pas à prendre contact avec moi.


Flavie

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout