Rechercher
  • Flavie Stevens

Comment appréhender les repas de fête sans stress ?


Les jours filent et avec eux approchent à grands pas le moment des grands repas de fête. Alors que ceux-ci devraient être synonyme de réjouissance des retrouvailles, de convivialité et de plaisir, pour certain·es les dernières heures qui nous séparent du passage à table ne font qu'augmenter le stress. Je vous partage donc à travers cet article mes quelques conseils pour profiter au mieux de ces moments en toute sérénité (physique et psychique). Se défaire de toute culpabilité, se préparer aux discussions peut-être pas toujours agréables et soutenir sa digestion pour faire des fêtes de cette année, si ce n'est une réussite, au moins un moment de self-respect.




Avant le jour-J

Le mental fonctionne comme les ordinateurs : on peut y entrer des programmes, des schémas de pensées, les supprimer et les remplacer par de nouveaux. Évidemment, plus ils sont vieux, plus il sera dur de s'en défaire mais on peut toujours y venir à bout avec de la persévérance. Cette année, je vous lance donc ce défi : préparer votre cerveau à ne laisser aucune place à la culpabilité lors des repas de fête. Je vous partage tout de même deux arguments pour vous y parvenir.

  1. Le concept des 20-80% : en naturopathie, nous utilisons souvent ce principe pour se défaire de toute culpabilité. Il se base sur l'idée qui si durant 80% du temps nous respectons une certaine hygiène de vie et une alimentation équilibrée et adaptée à notre métabolisme, ce que nous mangeons les 20% du temps n'aura aucun impact sur notre santé (ni sur notre poids).

  2. Nous le savons, les émotions ont un grand rôle sur le corps et son fonctionnement, qu'elles soient positives ou négatives. Le plaisir de partager un bon repas avec des personnes qui vous sont chères aura un impact bien plus important sur votre santé que celui d'une alimentation moins saine pendant quelques jours.

Quelques jours déjà avant les fêtes, pensez à boire plus d'eau. L'alcool (ou d'autres boissons comme les jus ou les sodas) a pour effet d'éliminer l'eau de l'organisme avec les conséquences que nous connaissons tou·tes (maux de tête, boucha pâteuse,...). Préparer votre corps en augmentant sa charge hydrique au préalable permettra d'éviter cette déshydratation.

Il peut aussi être intéressant d'augmenter la part de fruits et de légumes consommés les quelques jours avant. Leurs fibres favoriseront un bon transit et les vitamines et minéraux qu'ils contiennent soutiendront l'élimination des toxines produites lors des fêtes.


Le jour-J

Préparé·es à profiter des repas sans culpabilité, il sera aussi important de pouvoir dire "non" au moment même. Le respect de soi-même est bien trop rarement mis en avant dans nos éducations. C'est pourtant un bien nécessaire pour l'épanouissement de soi. Le respect de soi passe par le fait de s'autoriser à dire "non". Que ce soit refuser une nourriture dont vous n'avez pas envie ou une discussion qui vous dérange, vous avez le droit d'émettre vos besoins.

Pour faciliter l'assimilation des aliments, il est conseiller de commencer le repas par des crudités qui apportent de nombreuses enzymes et améliorent la digestion. Pensez aussi à manger en conscience et à mâcher suffisamment. L'estomac ne peut s'occuper d'aliments non mâchés, ce qui induit souvent des lourdeurs ou des ballonnements.


C'est quelques conseils mis en place, il ne vous reste alors plus qu'à réellement profiter !


Après le jour-J

La consommation d'aliments plus gras, de plus grandes quantités et d'alcool peut troubler la digestion. Heureusement de nombreux remèdes naturels existent pour la soulager ... ce serait dommage de s'en passer !

  • Le foie aura certainement trinqué lors de ces repas plus copieux, cela peut donc être une bonne idée de le soutenir. L'artichaut est une excellente plante qui stimule la production et l'excrétion de la bile. Ce qui favorise l'élimination des toxines, tout en stimulant la digestion. Elle aide aussi le foie à se régénérer et donc à maintenir sa santé générale.

  • Les tisanes sont un merveilleux moyen d'aider la digestion. Que ce soit avec du gingembre, de la menthe poivrée, de l'anis, du fenouil, de la réglisse ou un mélange, les différents troubles digestifs se verront améliorés.

La mise en mouvement du corps est aussi importante pour permettre une bonne circulation sanguine et lymphatique et donc l'élimination de ce qui doit l'être. Si en plus vous avez l'occasion d'aller dehors et de vous oxygéner, votre corps ne pourra que vous en remercier.


Conclusion

Bien plus que des astuces "détox", l'essentiel est pour moi la manière dont vous appréhendez les fêtes. Se défaire de ses schémas de pensées culpabilisants est le meilleur cadeaux que vous puissiez vous faire cette année pour profiter pleinement des fêtes.


Si vous souhaitez aller plus loin à ce sujet (ou sur une autre thématique) ou obtenir une approche personnalisée de l'alimentation ou de la nutrithérapie, n'hésitez pas à prendre contact avec moi.


Je vous souhaite de belles fêtes. Prenez soin de vous.


Flavie

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout